Actualités

Dans les oasis des zones arides d’Afrique du Nord, le palmier dattier est la principale source de revenus des agriculteurs. Cependant, seule une petite partie des résidus de cette culture est valorisée et/ou recyclée.

Le projet ISFERALDA vise à développer la valorisation des résidus de palmier dattier en un amendement organique pour améliorer les propriétés des sols et leur fertilité. Basé sur une production traditionnelle (compostage, pyrolyse), le projet se concentrera sur les procédés de dégradation de la matière organique et sur l’amélioration et l’adéquation de ces amendements par rapport aux besoins des plantes et du substrat.

Des systèmes agricoles innovants seront développés et pourront contribuer à une gestion durable de la production de dattes, en générant des revenus, en créant des emplois ainsi qu’en améliorant différents paramètres environnementaux.

L’influence de différents types d’amendements organiques sur l’environnement, le rendement et le développement socio-économique sera évaluée. ISFERALDA va donc concevoir une nouvelle stratégie pour soutenir les pratiques agricoles dans un cadre acceptable pour les acteurs locaux et en ligne avec les objectifs d’économie circulaire des ressources locales et de développement durable.